Mise en place d’une veille sanitaire

L’association Institut Français d’Étiopathie s’est dotée d’une veille sanitaire depuis février 2021.

Une veille sanitaire a pour objectif de recueillir les effets secondaires, relevés par le praticien et signalés par le patient, dans le but d’identifier les effets indésirables et d’améliorer la pratique.

Ces recueils permettent d’améliorer les pratiques en termes de sécurité et de qualité des soins, mais aussi de mieux suivre les patients. Cette veille réalisée par les praticiens respecte à la lettre la législation en vigueur concernant la sécurité des données personnelles et le droit de patients (éléments du DPO) https://www.health-data-hub.fr/projets/analyse-des-donnees-du-dossier-patient-etiopathie-evenements-indesirables-des-soins-0. Suivant les recommandations de la CNIL, les données sont en totalité anonymisées et l’hébergement est certifié HDS (Hébergeur de Données de Santé).

L’étiopathie est la première thérapie manuelle à s’être dotée d’une veille sanitaire sur le territoire Français. A l’échelle européenne, seuls les chiropracteurs de Suisse et d’Angleterre en disposent également. Cette veille est également le support d’études scientifiques, dont les premiers résultats ont été présentés en mai 2023 au congrès d’étiopathie qui s’est déroulé à Arles. Les premières publications sont attendues pour le courant de l’année 2024. L’élaboration de cette veille s’inscrit dans une longue mais récente démarche de validation scientifique et d’amélioration de sa pratique.

L’étiopathie fait partie de la famille des thérapies manuelles. Elle concentre son analyse et ses soins sur l’origine de pathologies fonctionnelles réversibles en parfaite connaissance de ses limites : atteintes irréversibles, urgences chirurgicales, infections, maladies neuro dégénératives, pathologies cancéreuses… Elle s’inscrit ainsi dans une complémentarité avec la médecine traditionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *